fr | nl
News
31 oct.2017
Horaire hiver - Dépôt Wal.Agri

Chers clients,

Cliquez sur ce lien pour visualiser l'horaire d'hiver du réseau de dépôts Wal.Agri.

Horaire hiver dépôts Wal.Agri

13 oct.2017
Wal.Agri - Partenaire du projet DIVERIMPACTS

DiverIMPACTS - Diversification, par la promotion par les acteurs de la filière, des rotations et des cultures associées et multiples pour une agriculture durable

A propos de DiverIMPACTS

L'objectif global de DiverIMPACTS est de permettre la diversification des systèmes de culture dans le but d'améliorer leur productivité et de fournir des services éco-systémiques dans une chaine de valeurs durable et éco-efficiente. DiverIMPACTS est financé par le programme de l'Union Européenne Horizon 2020 (programme cadre pour la Recherche et l'Innovation).

Le projet DiverIMPACTS implique 34 partenaires et est coordonné par l'INRA (Institut National français pour la Recherche Agronomique), avec le soutien du Centre Wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W). Au niveau wallon, la Socopro (Collège des Producteurs) et l'UCL sont également partenaires du projet.

Site web du projet : http://www.diverimpacts.net/

Le rôle majeur de Wal.Agri dans ce projet est de promouvoir la culture associée de légumineuses et de céréales en Wallonie. Si vous êtes intéressés par les résultats ou pour participer (discussion, champs en test, ...), n'hésitez pas à nous contacter : Olivier ROISEUX, +32 (0)71 82 82 82roiseux.o@walagri.be

 

 

28 juin2017
Nouvelle Organisation Groupe Wal.Agri

Le secteur agricole se spécialise  et vit actuellement de grandes évolutions . Que ce soit au niveau des outils et méthodes de travail, du fonctionnement des marchés ou encore des contraintes législatives et environnementales, … ces changements sont rapides et conséquents. Si, nos clients doivent sans cesse s’adapter, le groupe Wal.Agri se doit de faire de même.


Notre ambition est en effet de répondre de manière optimale aux besoins de nos clients en ayant une approche spécifique et adaptée à chaque exploitation. L’orientation client est le coeur de notre stratégie et doit le rester ce qui nous impose d’être le plus efficace possible dans notre fonctionnement interne.


En 2001, la société Wal.Agri a été fondée pour regrouper les services communs des différentes entités qui la composent, à savoir ses filiales commerciales (Ets Brichart, Ets. Lebrun) et ses filiales logistiques (Livagro, SD Trans, Escaut SIlos, Les SIlos de la Meuse, Ets. Delbecque). Aujourd’hui, la consolidation du marché et les évolutions des technologies numériques nous conduisent à simplifier et améliorer notre organisation.


Nous avons par conséquent pris la décision de fusionner les différentes filiales du Groupe Wal.Agri. Dès le 1er janvier 2018, les entités commerciales (Brichart,Lebrun) seront regroupées sous l’enseigne Wal.Agri. Nos deux filiales de transport ne formeront plus qu’une seule société dénommée Livagro.  Les transports spécifiques liés à l’alimentation animale seront quant à eux intégrés dans la filiale logistique de Dumoulin.


Les marques Brichart et Lebrun seront donc remplacées par la marque Wal.Agri. Vos différentes personnes et points de contact (agents technico-commerciaux, magasiniers et dépôts) resteront quant à eux identiques à aujourd’hui. Les bureaux administratifs seront regroupés sur un seul site qui est le siège social de Wal.Agri  situé à Sombreffe.


Nous sommes convaincus que les avantages de cette nouvelle structure profiteront à l’ensemble de nos clients, nos collaborateurs et tous nos partenaires de travail!


Notre équipe se tient bien entendu à votre écoute et vous remercie pour votre confiance.


31 mars2017
Campagne FWA "40 jours pour soutenir les agriculteurs"

Le Groupe Wal.Agri soutient la campagne de la Fédération Wallonne de l'agriculture "40 jours pour soutenir les agriculteurs". Nous vous encourageons tous à y participer.

Message de la FWA :

La Fédération Wallonne de l’Agriculture a lancé le 1er mars une campagne « 40 jours pour soutenir les agriculteurs » en réaction à  la campagne « 40 jours sans viande » lancée le même jour.

 

Cette campagne reprend un argumentaire qui vise à contrer les justifications avancées par les organisateurs de « 40 jours sans viande », et figure sur notre site www.jesuisagriculteur.be . Sur ce site, vous trouverez aussi un accès à la motion de soutien que nous avons créée et qui a récolté plus de 5000 signatures en moins d’une semaine.

 

La campagne n’est pas finie, nous devons continuer à la diffuser ! Nous comptons sur vous pour transférer ce mail à un maximum de contacts !

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à notre campagne.

 

cid:image002.jpg@01D29BDD.57A4EDF0


 

30 janv.2017
La fin d'année rime avec remise de prix chez Wal.Agri!

Le Groupe Wal.Agri accorde une grande importance à la relation de proximité que nous pouvons entretenir avec les universités et hautes écoles d’agronomie. Effectivement, lors de la recherche de nouveaux collaborateurs, les candidats et les profils recherchés sont souvent en possession d’un diplôme à orientation agronomique. C’est dans cette optique de proximité que nous récompensons chaque année la qualité du travail de fin d’étude de deux étudiants issus des universités de l’Université Catholique de Louvain (UCL) et de l’Université de Liège - Gembloux Agro-Bio Tech (ULg - GxABT).

D’autre part, un de nos jeunes collaborateurs, William Falesse, a reçu le “Crelan Agri Innovation Awards” suite à son mémoire réalisé en collaboration avec Wal.Agri. Explications avec Olivier Roiseux, Responsable R&D Wal.Agri.


Philosophie de la démarche


Depuis 2012, Wal.Agri remet deux prix d’une valeur de 500 € à des bio-ingénieurs fraîchement diplômés des facultés de bio-ingénieurs de Louvain-la-Neuve et de Gembloux. Cette remise de prix avait été mise en place dans le cadre de notre démarche vers une Agriculture Durable et Eco-Responsable (ADER). De ce fait, les critères d’évaluation sont en adéquation avec les valeurs du projet ADER ainsi qu’avec l’aspect pratique et la proximité du terrain.


L’autonomie fourragère à Gembloux ...


A la Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech, Wal.Agri a récompensé le mémoire de Monsieur Mathias Vanhooland intitulé “Etude de la valeur alimentaire du foin séché en grange en Région Wallonne”. Ce travail s'est intéressé à une technique de conservation du fourrage produit à la ferme. Dans le contexte économique actuel de la faible rentabilité des filières de productions animales, permettre l'autonomie partielle des exploitations est un point auquel nous devons accorder une très haute importance. La thématique abordée est en concordance avec notre politique ADER par son approche de l’autonomie alimentaire, de l’aptitude à la transformation et de la santé des vaches. De son côté, l'étudiant a montré son implication par un travail de terrain tant dans les fermes que dans la réalisation de tests fromagers à partir des fourrages produits. Les résultats de ce mémoire peuvent être directement valorisés dans les exploitations wallonnes.


Techniques de culture simplifiées à l’UCL ...


Du côté de l’UCL, c’est le mémoire intitulé “Comparaison de systèmes culturaux grandes cultures avec et sans labour en sols limoneux wallons” de Mademoiselle Lola Leveau et Monsieur Alexis Bary qui a été sélectionné par Wal.Agri. Ce travail s’est porté sur l'étude des impacts du non-labour en grandes cultures dans des régions productives de Wallonie. Les techniques simplifiées de travail du sol sont de plus en plus vulgarisées auprès des agriculteurs, sans qu'un recul suffisant sur la diversité des situations agronomiques ne soit pris en compte. Une nouvelle fois, l'aspect pratique de terrain est à mettre en avant avec l'observation de  parcelles agricoles exploitées ​ par des agriculteurs depuis plusieurs années. Les conclusions ​ apportées​ sont assez nuancées. Enfin, la qualité collaborative du travail a aussi été soulignée.


William Falesse récompensé par le CRELAN!

A travers la remise des Agri Innovation Awards, la banque Crelan souhaite soutenir la durabilité et l’innovation au sein du secteur agricole et horticole à travers une reconnaissance de la contribution intellectuelle et du travail de recherche livrés par des étudiants récemment diplômés.

Le 16 novembre 2016, William Falesse, du groupe Wal.Agri, a été récompensé pour son mémoire réalisé en 2015 sur “L’analyse de la faisabilité agronomique et économique de la culture du soja en Belgique”. Alors étudiant à l’ISIa de Huy, il avait eu l’opportunité d’étudier la culture du soja au sein du Groupe Wal.Agri en collaboration avec le service R&D. L’étude d’une nouvelle culture avec la volonté d’améliorer l’autonomie belge en protéines végétales, répondant directement aux critères innovant et durable, a séduit le jury du Crelan. Le suivi du soja directement chez des agriculteurs, avec l’objectif de rendre la culture rentable pour eux, a également été mis en avant pour ce prix. Toutes nos félicitations à William!
16 sept.2016
Fusion Lottin-Brichart

Les Etablissements Lottin, actifs dans la Région Herbagère Liégeoise depuis 1973, ont été repris en 1998 par le Groupe Wal.Agri.

Depuis lors, nos relations commerciales avec nos clients se sont développées, les marchés ont évolué et les exploitations se sont transformées progressivement. Notre secteur évolue constamment et nous devons suivre cette évolution.

Dans un but de simplification et d’efficacité, le Groupe Wal.Agri a décidé de fusionner la société Lottin avec la société Brichart et d’ajouter le dépôt de Dalhem au réseau des dépôts de la société Brichart pour cet automne.

Par cette fusion nous souhaitons améliorer l’efficacité et la performance du site de Dalhem et apporter de cette façon un meilleur service, un meilleur support technique et donc de répondre aux besoins spécifiques de nos clients dans le secteur du Pays de Herve.

01 sept.2016
La culture associée du pois et du blé : un haut potentiel!

Dans le but de produire plus durablement des graines riches en protéines et d’obtenir ainsi une production locale de protéines végétales, le groupe Wal.Agri étudie la culture associée de pois protéagineux d’hiver et de froment d’hiver. L’objectif est de produire au minimum la même quantité de matière sèche que si les cultures avaient été conduites séparément. Tout en optimisant l’apport d’azote, on veut maintenir une productivité élevée tout en limitant les coûts de production et les impacts sur l’environnement. Dans ce cadre, Wal.Agri collabore avec L’Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (ULg – GxABT) où le projet « Produire durablement des graines riches en protéines en optimisant la conduite de la culture associée de pois protéagineux d’hiver et de froment d’hiver. » est financé depuis 2012 par le Service Public de Wallonie.

Qu’est-ce qu’une culture associée ?

Une association, c’est une culture simultanée de deux espèces ou plus, sur une même surface, durant une période significative de leur croissance. Les espèces cultivées interagissent entre elles indirectement en modifiant les caractéristiques de l’environnement dans lequel elles sont implantées. Ces modifications peuvent avoir des effets positifs comme négatifs.

Avantages d’une culture associée pour le froment

L’association d’une céréale avec une espèce légumineuse permet d’avoir une récolte de grains de meilleure qualité et en plus grande quantité. La meilleure qualité des grains de blé permet des débouchés en alimentation humaine. En effet, les grains de froment issus d’une culture en association avec une légumineuse contiennent plus de protéines que les grains obtenus dans une culture pure. Le blé profite de l’azote atmosphérique qui est fixé par la légumineuse grâce à l’activité symbiotique des rhizobiums. L’amélioration de la qualité du grain de blé se remarque non seulement par un meilleur taux protéique du grain mais également par des caractéristiques technologiques spécifiques. Toutes ces améliorations permettent aux grains de mieux répondre aux attentes des industries transformatrices, notamment pour diverses applications en alimentation humaine.

Avantages d’une culture associée pour le pois

Le pois qui est une culture très sensible à la verse, profite du blé pour rester debout. Il y a donc une sécurité pour la production de pois protéagineux. A titre d’information, les conditions difficiles rencontrées cette année on conduit un nombre significatif de parcelle de pois à ne pas être récoltées.  

Le fait de cultiver ces 2 espèces en association permet également de diminuer les problèmes liés au désherbage. En effet, le sol étant plus rapidement couvert par la culture associée, la compétition face aux adventices est plus importante.

Essai réalisé en 2015

Cette année, une étude du comportement agronomique de la culture a été réalisée en conditions réelles avec différentes modalités de semis et de préparation du sol. Les études menées à GxABT ont permis de définir les meilleures modalités au niveau de la densité de semi et de la nutrition azotée.

Pour le choix variétal, pour le froment d’hiver la variété utilisée est la variété Edgar et pour le pois d’hiver, la variété est Enduro.

Concernant les densités de semis,  il ressort que pour le froment, il ne sert à rien d’aller au delà de 150 graines/m2 car cela ne permet pas une expression plus importante de celui-ci. Pour le pois, 50 graines par m2 sont recommandées afin d’éviter des problèmes de verse du pois et de laisser le froment se développer.

En ce qui concerne la nutrition azotée, la fixation de la légumineuse ne permet pas de couvrir les besoins du blé, surtout en début de végétation. Afin de maximiser la production de biomasse aérienne du froment, il est recommandé d’appliquer 40 unités d’azote par hectare au stade tallage-redressement. Par contre, il est fortement déconseillé d’appliquer de l’azote lors du développement des nodosités de la légumineuse car cela entraînerait une inhibition du développement de ces dernières. Il faut donc attendre le stade tallage-redressement du blé avant d’apporter de l’azote. Un second apport de 80 unités d’azote par hectare au stade dernière feuille permet d’avoir une production optimale de l’association car cet apport favorise la proportion de froment sans être trop défavorable pour le pois.

 Les semis du pois et du froment se font de manière simultanée, il en va de même pour la récolte.

 

En effet, afin de valoriser le blé protéiné et le pois protéagineux dans leurs filières propres, une séparation est nécessaire. Un triage sur grille permet d’obtenir une fraction contenant exclusivement du pois. Une autre fraction qui contient tous les grains de froment mais contenant également certains grains cassés de pois doit ensuite être retraitée plus finement (calibreur, trieur otique). Nous n’avons donc pas encore trouvé le moyen de séparer le pois du froment en 2 fractions complètement pures. 

 

Les agriculteurs sont-ils prêts à se lancer ?

Afin d’analyser si les agriculteurs sont prêts à se lancer dans cette culture associée blé-pois, nous avons réalisé une enquête auprès de 136 agriculteurs. 68% d’entre eux sont favorables à l’insertion de cette culture associée pois-blé dans leur rotation.

Il ressort aussi de cette étude que c’est la méthode de récolte qui les préoccupe le plus. La récolte se ferrait avec une moissonneuse-batteuse, mais les agriculteurs se posent des questions quant à la quantité qui serait perdue en récoltant avec ce type de machine. C’est pourquoi une étude a été réalisée en ce sens. Plusieurs échantillons d’un mètre carré ont été prélevés à la main afin d’estimer le rendement sans perte et de pouvoir ensuite le comparer au rendement obtenu en récoltant avec la moissonneuse. 

Bref, l’association culturale du pois fourrager et du blé est prometteuse tant agronomiquement et environnementalement que économiquement, mais nécessite une implication de toute la filière avec différents défis à relever !

 

01 sept.2016
Brichart, partenaire du Labyrinthe de Barvaux-Sur-Ourthe
Dans le cadre de notre démarche ADER, Agriculture Durable et Eco-Responsable, nous avons été approchés par les organisateurs du Labyrinthe en maïs de Barvaux-Sur-Ourthe. Pour la deuxième année consécutive, nous avons mis en place un partenariat entre Brichart et le Labyrinthe. Perdons-nous quelques instants au cœur des allées de maïs du Labyrinthe … 

En quoi le Labyrinthe se rapproche-t-il de notre politique ADER ? 

Depuis son lancement en 1997, le Labyrinthe s’est inscrit dans une logique de développement durable. De la gestion pérenne favorisant la création de richesses économiques locales, en passant par le respect de l’environnement et la communication sur les actes posés afin d’en favoriser l’émulation, et finalement, par la répartition des tâches selon les compétences individuelles et le bien-être au travail, ce sont les trois piliers de la durabilité qui y sont développés (économique, écologique et social). 

Et Brichart dans tout ça ? 

Depuis le lancement de notre programme ADER, nous mettons en place de nombreuses actions qui répondent aux exigences de la durabilité. La communication vers le grand public sur notre métier, le secteur agricole ainsi que sur les actions durables menées par notre société et nos clients est un axe essentiel d’ADER. Cela fait maintenant deux ans que nous participons à la mise en place du site. Les semences de maïs utilisées pour créer le Labyrinthe sont des semences Brichart. Le désherbage est préconisé par l’un de nos agents technico-commerciaux, Stéphane Herbiet, en collaboration avec le service PPP’s pour une application la plus durable possible (type de produits, nombre de passages, dates de pulvérisation, matériel utilisé). N’oublions pas qu’en fin de saison, le Labyrinthe est récolté pour l’ensilage. Une vitrine variétale de maïs Brichart est également implantée sur le site. 

Une combinaison entre sensibilisation et divertissement … 

Cette année le thème du labyrinthe est ‘La Princesse et le Dragon’. D’année en année, le thème est différent et est choisi pour satisfaire aux attentes des petits et grands. Les visiteurs viennent passer un moment divertissant en famille mais les organisateurs souhaitent aussi les sensibiliser aux notions de durabilité. Brichart a profité de cette stratégie pour placer un panneau d’informations grand format à l’entrée du Labyrinthe. Sur ce panneau, nous avons mis en avant toute une série d’initiatives déjà réalisées par les agriculteurs en termes de durabilité. Voir le panneau

03 juin2016
Wal.Agri - Festival de l'Agriculture de Conservations des Sols
Ce 16 juin 2016, Wal.Agri sera présent au Festival de l'Agriculture de Conservation des Sols organisé par l'asbl Greenotec. Nous vous attendons nombreux sur notre stand ! Cliquez ici pour plus d'informations !
12 avr.2016
Wal.Agri récompensé par la démarche "D'Avenir" !

Début mars, une initiative à laquelle Wal.Agri a participé a été récompensée lors de la journée consacrée aux démarches « D’Avenir ».

Cette démarche a été mise en place par différentes Fédérations : FWA, APFACA (Aliments animaux), Fevia (Industries Agro-Alimentaires), Comeos (Distribution) et Pôle de compétitivité WagrALIM (Agro-Industrie).

Le projet présenté par Wal.Agri, en collaboration avec la société Cosucra (Groupe Warcoing) et les partenaires ULg-GxABT et APPO, concerne l’étude de l’organisation d’une filière locale d’approvisionnement en pois protéagineux des unités de production de Cosucra. Wal.Agri est impliqué au niveau de l’itinéraire cultural et de la réception et de la préparation des lots.

Pour en savoir plus: cliquez-ici...

07 sept.2015
Tous ensemble pour l'avenir du secteur agricole !

Ce lundi 7 septembre, des agriculteurs en provenance des quatre coins du pays mais aussi venant des pays limitrophes se sont données rendez-vous à Bruxelles.

Ils contestent contre le manque de régulation des marchés et les prix trop faibles des productions agricole surtout en ce qui concerne le lait et la viande.

En cette période de crise, le Groupe AVEVE dans son ensemble tient à montrer et à apporter tout son soutien au secteur agricole.

Premièrement, le Groupe avait pris la décision  d’apposer sur la totalité de nos camions un sticker de soutien.

Deuxièmement, de nombreux collaborateurs et notamment les agents commerciaux Brichart, Lebrun et Lottin sont au côté des agriculteurs en cette journée spéciale à Bruxelles.

 

Troisièmement, nous souhaitons informer et sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs, relations professionnelles et tout un chacun sur les problématiques qui touchent actuellement le secteur.

Pour ce faire, vous trouvez ci-dessous le lien vers le site ‘je suis agriculteur’ mis en place par la FWA – Fédération Wallonne de l’Agriculture.

Comme les autres syndicats agricoles du pays que nous soutenons également, la FWA défend les intérêts des agriculteurs via diverses campagnes de communication.

 

www.jesuisagriculteur.be

 

Nous vous invitons à en prendre connaissance et à faire passer le message autour de vous.

 

Tous ensemble pour l’avenir du secteur agricole !

 

La Direction

13 août2015
La société Lebrun à Potato Europe

 

Ces 2 et 3 septembre, Lebrun sera présent à Potato Europe ! Notre stand porte le numéro 70, nous vous réservons un bon accueil et espérons vous voir nombreux !

Le salon PotatoEurope se déroule chaque année dans un des quatre pays clés de la culture de la pomme de terre. Après la France, les Pays-Bas et l’Allemagne ces dernières années, c’est au tour de la Belgique d’accueillir ce grand évènement en plein air en 2015.

 

Les 2 et 3 septembre 2015, toute la filière de la pomme de terre se retrouvera à Kain, près de Tournai. Les visiteurs professionnels pourront poser toutes leurs questions aux experts en matière de culture, d’équipement, de transformation, etc.

 

Outre une vaste exposition où toute la filière de la pomme de terre est représentée, les démonstrations d’arracheuses de pommes de terre et de bandes transporteuses demeurent un important pôle d’attraction en Belgique. La présentation de nombreuses parcelles d’expérimentation et des séminaires viendront enrichir les informations fournies.

 

PotatoEurope 2015, une édition encore plus grandiose et réussie !

 

Site internet de la foire : http://www.potatoeurope.com/home_fr.html

13 août2015
Nouveau dépôt Lebrun - Leuze-en-Hainaut

 

Voilà déjà de nombreuses années que la société Lebrun est active dans la région de Leuze-en-Hainaut. Depuis 1960 avec la reprise des Ets Jean Fontaine, sa présence locale a augmenté et très vite le chiffre d’affaire s’est développé : nouveaux clients, remplacement des conditionnements en sacs par le vrac, développement des produits de protection des plantes et augmentation des rendements des productions agricoles. Les quantités de céréales réceptionnées ont évoluées à un point tel que tous les escourgeons et une partie des blés doivent être transférées à Escaut Silos à Tournai, un de nos dépôts portuaires. En outre, l’ancien dépôt de Pipaix n’était plus adapté à la taille des véhicules agricoles actuels. Le nouveau dépôt construit dans le zoning de Leuze Europe 2 répond aux normes les plus strictes en termes de sécurité et de protection de l’environnement et s’intègre bien dans le cadre du développement durable et d’une agriculture performante. Deux bâtiments ont été construits ; le premier regroupe le stockage des céréales et des engrais, le second est réservé à la partie bureau, au stockage des aliments et des produits conditionnés.

 

Concernant la réception et le stockage des céréales, le dépôt est équipé d’une fosse de réception de 30 tonnes et d’un élévateur d’une capacité horaire de 300 tonnes. En bref, une benne de 15 tonnes peut être vidée en 3 minutes ! En matière de stockage, les cinq cellules ont une capacité totale de 7.500 tonnes et sont équipées de gaines de ventilation placées dans le sol ce qui permet une conservation de longue durée des céréales. Grâce à cette importante capacité de stockage, les doubles transports de céréales sont évités ce qui est essentiel d’un point de vue écologique et économique. Dans ce même hall, on retrouve un mur coupe-feu placé entre la partie céréales et la partie engrais pour diminuer les risques d’incendie. La zone engrais est composée de cinq loges d’une capacité totale de 2.000 tonnes. Un espace est prévu pour le stockage des formules de bulk réalisées à la carte selon les besoins des clients ou encore des engrais poudres : chaux humide, KalcipHos, Sulfapot. Le stockage d’azote liquide répond également aux dernières normes en matière de protection de l’environnement. Les clients remplissent leur pulvérisateur sur une aire pouvant récupérer les liquides suite à un éventuel débordement.  Ce liquide est retenu par l’encuvement dans lequel sont placées une citerne pour la solution azotée et une pour le Sulfazote.

 

Dans le second hangar, nous avons construit 6 boxes pour stocker différents aliments pour bétail en vrac. Un assortiment complet d’aliments, minéraux et poudres de lait en sacs est aussi mis à disposition des éleveurs. Les produits de protection des plantes y seront stockés en plusieurs compartiments en fonction de leurs caractéristiques chimiques. Deux cuves de rétention ont été construites sous le hangar pour recueillir les éventuelles fuites de produits ou les liquides d’extinction en cas d’incendie. Ce deuxième bâtiment accueillera l’ensemble des produits conditionnés : semences, aliments et engrais en sacs. Il est aussi fortement isolé afin de réduire la consommation d’énergie ainsi que les émissions de CO2. Sous la cour du dépôt se trouve un bassin d’orage composé de plusieurs citernes d’une capacité totale de 200.000 litres d’eau. L’ensemble des eaux collectées sur le site passera par un séparateur d’hydrocarbures avant de rejoindre le réseau d’égouttage.

 

La SA Lebrun est convaincue que l’agriculture en province de Hainaut a un avenir prometteur. Elle a la volonté d’investir pour accompagner ses clients, les agriculteurs, à développer leur exploitation et ce dans le cadre de l’agriculture durable. Afin de faire découvrir ce dépôt flambant neuf à nos clients et autres relations professionnelles, une soirée d’inauguration a eu lieu le jeudi 16 juillet, tout juste entre les escourgeons et les froments ! Cet événement a attiré plus de 550 personnes représentées par les agriculteurs de la région mais aussi par les collaborateurs Lebrun. Tous étaient bien curieux de découvrir ce nouvel investissement qui va leur apporter de nombreux avantages. Durant quelques heures, les invités ont pu voyager au sein du dépôt et profiter de l’excellent buffet qui leur était réservé ! La conclusion de la visite est unanime : cette nouvelle infrastructure devient aujourd’hui un outil très performant au service des agriculteurs de la région de Leuze-Péruwelz !

 

La direction des Ets. Lebrun SA tient à remercier les membres du conseil d’administration qui ont approuvé cet investissement qui doit permettre à l’entreprise de se développer sur le long terme dans cette grande région agricole. Un grand remerciement va aussi à l’ensemble des collaborateurs Lebrun qui ont participé de près ou de loin à la réalisation de ce dépôt et à l’organisation de l’inauguration et, tout spécialement, à l’équipe de la région !

13 août2015
Ici, nous cultivons votre gaufre de Liège !

«  Ici, nous cultivons votre gaufre de Liège », tel est le slogan que nous pouvons retrouver dans certains champs de blé de la région de Hesbaye. Cette campagne de communication a été mise en place par l’ensemble des intervenants du circuit de production : les agriculteurs, la société Brichart SA en tant que partenaire des agriculteurs et collecteur de céréales, les Moulins de Kleinbettingen qui transforment le blé en farine et Lotus qui fabrique des gaufres de Liège à partir de celle-ci. Nous nous réjouissons de voir que cette visibilité a un impact direct sur les citoyens. En effet, nous avons reçus de nombreuses réactions positives de la part de la presse, des habitants des différents villages, des agriculteurs ou encore des autorités communales qui nous contactent pour recevoir plus d’informations sur la filière.

 

Le projet, initié au départ par la société Lotus, s’intègre pleinement dans une démarche de traçabilité et de durabilité et répond à de nombreux objectifs. Premièrement, la reconnaissance du métier de l’agriculteur et le rôle important qu’il joue sur la qualité de notre alimentation. Deuxièmement, les consommateurs finaux accordent de plus en plus d’importance aux produits locaux et durables et, donc, rien de plus logique que d’utiliser du blé Hesbignon pour la fabrication des gaufres de Liège. Enfin, utiliser du blé régional permet de garantir une traçabilité optimale pour le produit fini. En cas de problème et grâce à l’étroite collaboration entre les différents maillons, les informations relatives à la production peuvent être fournies dans les plus brefs délais et ce du champ jusqu’au consommateur.

 

Concrètement, comment s’organise cette filière ?

L’agriculteur qui s’engage auprès de la société Brichart à produire du blé à destination des gaufres de Liège Lotus doit d’abord choisir parmi 4 ou 5 variétés de blé minutieusement sélectionnées pour correspondre aux normes émises par la biscuiterie comme notamment la teneur en protéines. Une fois le blé récolté, Brichart prend en charge la collecte, le stockage, la conservation et la commercialisation de la production de l’agriculteur. Tout au long de l’année, le collecteur assure ainsi l’approvisionnement des Moulins de Kleinbettingen où le blé sera transformé en farine avant que celle-ci soit acheminée vers l’usine Lotus de Courcelles.

Cette initiative a débuté en 2013 où l’on comptait environ 250 hectares. Cette année, c’est plus de 1000 hectares de blé qui ont été implantés pour cette production. A l’heure actuelle, il faut préciser que toutes le gaufres de Liège Lotus ne sont pas encore produites avec du blé de Hesbaye. Cependant, l’objectif de la filière est de doubler le nombre d’hectares pour la récolte 2016.

28 avr.2015
Portes Ouvertes Ferme Durant à Baudour : 1 et 2 mai

Bonjour à tous,

Le Groupe Wal.Agri a le grand plaisir de vous inviter à participer aux journées ‘Portes Ouvertes’ qui se dérouleront dans l’exploitation de M. et Mme Durant-Rabaey à Baudour le vendredi 1 mai et le samedi 2 mai 2015 de 10 à 18 heures.

Durant ces journées, vous pourrez y découvrir leur étable à logettes sur caillebotis, leurs deux robots de traite, leur robot racleur ainsi que leur magasin de produits laitiers et régionaux. De plus, l’exploitation est désormais équipée du nouveau système d’alimentation automatisée : le Lely Vector, et sa cuisine.

Vous trouverez toutes les informations pratiques dans le document ci-joint.

20 avr.2015
Une série de réunions pour bien commencer la saison !

Au sein du groupe Wal.Agri, les réunions d’avant-saison sont devenues un évènement incontournable pour nos clients et nos agents commerciaux. En effet, chaque année, de décembre à mars, les sociétés Brichart, Lebrun et Lottin enchainent une série de réunions auxquelles les agents invitent leurs clients agriculteurs.

De Tournai à Dalhem, en passant par le Brabant Wallon et la Province de Namur, le Groupe a organisé au total une douzaine de réunions qui ont permis d’accueillir environ 750 personnes ! Découvrons ensemble, par société, le déroulement de celles-ci et les sujets abordés.

Réunions spécifiques chez Lebrun

Cette année, la société Lebrun a organisée trois réunions qui se sont déroulées à Kain, Solre-sur-Sambre et Tourpe. Nous avons pu y rencontrer plus de 250 agriculteurs.  Lors de la réunion à Kain, nous avons rassemblé les clients du secteur Mourcourt-Guignies-Helchin. Cette séance d’information était particulière pour les clients car nous avions sélectionné, mise à part l’actualité des marchés céréaliers, trois sujets présentés par des intervenants externes. La réforme de la PAC fut notamment retenue parmi les présentations car, nous le savions, c’était l’actualité pour laquelle nos clients avaient le plus besoin d’informations. Ensuite, le CRA-w, Centre de Recherches Agronomiques Wallon, a donné une présentation sur la maitrise de la pulvérisation. La société Syngenta était également de la partie pour nous exposer son sujet : « L’agriculture raisonnée et la biodiversité ».

Lors des autres réunions de Solre-sur-Sambre et de Tourpe, les agriculteurs ont pu écouter aussi bien les experts Wal.Agri que différents intervenants externes. Frédéric Lepers, Product Manger PPP’s chez Lebrun, a développé deux sujets spécifiques qui étaient : la gestion du désherbage durable et l’optimisation de la protection fongicide en culture de céréales. Phyteauwal et Nitrawal, deux organismes accompagnant les agriculteurs, ont quant à aux exposer des sujets relatifs à l’évolution de la législation dans le secteur des produits de protection des plantes ainsi qu’aux nouveautés concernant le Plan de Gestion Durable de l’Azote (le PGDA). Enfin, pour conclure, Kevin Deronne a réussi à captiver nos agriculteurs autour d’un sujet phare des réunions clients : les perspectives dans le marché des céréales.

Un véritable marathon pour Brichart et Lottin !

Cette année, chez Brichart, nous avons organisé au total 8 réunions. On peut le dire, nous avons véritablement réalisé un tour de Wallonie : Hannut – Perwez – Momalle – Nivelles – Walshoutem – Mettet – Achène – Fraiture ! De son côté, Lottin avait également prévu sa réunion annuelle non loin de son dépôt, à Dalhem. Au total, ces 9 séances d’informations auront permis de rassembler environ 500 clients.

Les sujets abordés pouvaient varier d’une réunion à l’autre en fonction des souhaits des agents commerciaux. Le thème principal était l’actualité en termes de produits de protection des plantes. En effet, François Bracq, responsable technique PPP’s chez Brichart, présentait les nouveautés en termes de produits et abordait également différents points relatifs aux bonnes pratiques comme les conditions d’applications, les zones tampons ou la résistance des céréales face à certaines matières actives ou maladies.

Le deuxième sujet était tout aussi intéressant et concernait les marchés céréaliers. Lors de chaque réunion, notre Monsieur Céréales, Olivier Henroz, était fortement attendu par la clientèle toujours aussi soucieuse de l’évolution des marchés céréaliers. Lors de son intervention, Olivier nous fait faire le tour du monde des matières premières ayant un lien avec le cours du blé et nous explique les grandes tendances passées, actuelles et à venir. L’objectif est de donner aux clients un maximum d’informations afin qu’ils puissent s’y retrouver dans un marché volatile et en constante évolution.

Dans la majorité des réunions, nous avions inséré un sujet supplémentaire incontournable pour nos clients: « La réforme de la PAC » et plus particulièrement, la nouvelle mesure obligatoire du verdissement suscitant l’intérêt des agriculteurs. Les réunions furent, pour eux, l’occasion de recevoir l’ensemble des informations relatives au verdissement et de poser toutes leurs questions Nous avons pu compter sur la participation de Jean Marot, conseiller au service d’étude de la FWA. Jean Marot a abordé le sujet de façon claire et précise tout en répondant aux nombreuses questions des clients.

Lors de certaines réunions, les agents commerciaux avaient demandé un sujet supplémentaire comme par exemple les actualités en matière d’utilisation des PPP’s ou encore un point sur la nutrition des plantes que Jean-Marc Cuvelier a abordé avec beaucoup d’enthousiasme à Fraiture !

Un très bon cru !

2015 fut réellement un très bon cru pour les réunions clients. Le fait d’avoir insérer des sujets d’actualité parfois un peu plus éloignés de notre métier d’agro-fournisseur a permis de susciter davantage l’intérêt des participants. Enfin, rappelons que ces rencontres représentent un moment privilégié pour les clients et les commerciaux qui peuvent faire le bilan de la saison écoulée et passer un moment convivial avant de redémarrer la saison culturale sur de bonnes bases.

Nous profitons de cet article pour remercier les agents commerciaux et l’ensemble des personnes ayant contribuées de près ou de loin à l’organisation et au bon déroulement des réunions du Groupe Wal.Agri au travers de la Wallonie.

06 févr.2015
Belle foire pour Lebrun à Tournai !

Comme tous les deux ans, la société Lebrun était très bien représentée lors de la foire agricole de Tournai-Expo qui a eu lieu le samedi 31 janvier et le dimanche 1er février 2015.

Cette manifestation a vu le jour en 1991 et est organisée par l’asbl "les Journées Internationales de l'Elevage et de l'Agriculture de Tournai". Lors de ce rendez-vous incontournable du secteur agricole, c’est en moyenne plus de 15.000 visiteurs qui se rendent à Tournai. A ses débuts, la Foire était essentiellement axée vers le secteur bovin. Aujourd’hui, elle s’est ouverte à tous les secteurs de l’agriculture et cela contribue à en faire la deuxième foire agricole de Wallonie juste derrière Libramont.

Par ailleurs, on constate que cet événement s’adresse bien évidemment aux professionnels du monde agricole mais également au tout public grâce à l'organisation d'un marché de produits fermiers, aux concours de chevaux de trait et à un grand spectacle équestre qui clôture traditionnellement la foire le dimanche.

La journée du samedi fut quant à elle marquée par l’organisation des concours Blanc-Bleu-Belge. De nombreux éleveurs en provenance des 4 coins du pays avaient sortis leurs plus beaux animaux à l’occasion de ce concours d’ordre national. Au côté du célèbre Blanc-Bleu-Belge, les races Holstein, Limousine ou encore les Blondes d’Aquitaine étaient aussi présentes.

Pour la société Lebrun, cette 13ème édition de la Foire fut un véritable succès. Pour nos clients et nos collaborateurs, elle demeure un lieu unique d’échanges et de convivialité et représente une magnifique vitrine du secteur agricole de la Province de Hainaut. Nos agents commerciaux ont bien évidemment profité de l’organisation pour accueillir leurs clients dans une ambiance chaleureuse qui permet de marquer le début d’une nouvelle saison culturale.

Comme à son habitude, Lebrun possédait un des plus grands stands de la Foire. Afin d’attirer l’attention des visiteurs, des clients, sur nos familles de produits, nous avions installé une véritable vitrine reprenant un échantillon de nos assortiments. De ce fait, les aliments, les engrais, les semences, les produits de protection des plantes, les céréales ou encore nos produits plastiques et ficelles y étaient exposés comme de réelles stars !

Via cet article, la direction de la société Lebrun souhaite remercier l’ensemble de ses collaborateurs ayant participé de près ou de loin à la réussite de cette manifestation !

12 janv.2015
Remise Prix Wal.Agri 2014

Depuis 2012, Wal.Agri remet deux prix d’une valeur de 500 € à des bio-ingénieurs fraîchement diplômés de l’Université Catholique de Louvain (UCL) et de l’Université de Liège – Gembloux Agro-Bio Tech (ULg – GxABT). Cette remise de prix avait été mise en place dans le cadre de notre démarche envers une Agriculture Durable et Eco-Responsable (ADER). De ce fait, les critères d’évaluation sont en adéquation avec les valeurs du projet ADER ainsi qu’avec l’aspect pratique, la proximité avec le terrain. L’objectif du prix Wal.Agri est de récompenser la qualité du travail de fin d’étude des étudiants mais également de développer toujours davantage les contacts entre le Groupe Wal.Agri et les écoles.

 

A Gembloux Agro-Bio Tech, le prix Wal.Agri 2014 a été remis à Monsieur François HUART pour le mémoire « Influence des modalités de séchage du maïs grain cultivé en Wallonie sur les performances zootechniques du poulet de chair ».

Les points remarquables de ce travail sont le côté pratique de la démarche de terrain avec la mise en place et le suivi d’une expérimentation en poulailler, la diversification des débouchés et la valeur ajoutée apportée à une culture locale, le maïs grain, et la complémentarité entre les productions végétales et animales.

 

A l’Université Catholique de Louvain, le prix Wal.Agri 2014 a été attribué à Monsieur Quentin TRIEST pour son mémoire intitulé « Analyse systémique des freins à l’agroforesterie en grandes cultures ».

L’agroforesterie est une notion admise comme incontournable par les défenseurs de « l’agroécologie » et imbuvable par les acteurs de terrain. Ce travail permet de poser clairement les avantages et les attentes et met en évidence les obstacles actuels au développement de telles pratiques en Wallonie, tout en proposant des solutions réalisables. Une telle pertinence a été rendue possible grâce à l’écoute dont l’étudiant a fait preuve lors de ses rencontres avec les agriculteurs.

05 janv.2015
Ader : Quoi de neuf ,

En 2013, la démarche ADER- Agriculture Durable et Eco- Responsable- avait été officiellement lancée via diverses actions de communication interne et externe visant à faire connaitre la volonté du Groupe Wal.Agri de s’investir davantage en faveur de la durabilité. Cette année, ADER a été complètement intégré dans la stratégie de Wal.Agri. Les responsables des différents services ont donc proposé des actions durables et concrètes pour la saison 2014.

Semences

En synergie avec le service céréales, des essais en culture de maïs ont été mis en place pour répondre au mieux à nos contrats spécifiques à la production de maïs humide. L’objectif est de pouvoir proposer à nos clients des variétés offrant une production importante et dont la qualité répond aux exigences de l’industrie du bio-éthanol. Pour ce débouché, le grain ne demande pas de séchage, nous réalisons donc une économie énergétique et économique. De plus, le co-produit de cette transformation, la drèche, est revalorisé en alimentation animale pour sa richesse en protéines.  Le renouvellement des prairies est un deuxième point développé en collaboration avec le service alimentation animale. Aliment de base des bovins, l’herbe de bonne qualité est nécessaire au bien-être animal et apporte de nombreux avantages à l’éleveur.

 

Produits de protection des plantes

Après un premier essai en 2013, le réseau d’observation a été étendu à un plus grand nombre d’agents commerciaux pour la campagne 2014. En début de saison, chaque agent sélectionne une parcelle de froment dans laquelle il observe chaque semaine l’évolution des maladies. Ces données sont centralisées et cartographiées par la cellule ADER pour ensuite être traitées par le service Produits de Protection des Plantes dans le but d’informer les agents et d’appuyer leurs préconisations. Auparavant, les conseils fournis aux agriculteurs l’étaient sur base d’observations de terrain et d’avis officiels. Aujourd’hui, nous complétons ces informations par notre propre réseau et adoptons donc une attitude proactive face à la future législation de l’IPM (Integrated Pest Management = Protection raisonnée des cultures). En outre, les bons de commandes ont aussi été adaptés en ce sens. De plus, en partenariat avec le Centre de Recherche Agronomique wallon, Wal.Agri continue le projet pilote lancé en 2012 axé sur la qualité des eaux souterraines et des eaux de surface wallonnes.

Nutrition des plantes

Les formations étant un des points clés de la démarche ADER, le service « engrais » a voulu cette année marquer le lancement d’une campagne de formation des agents commerciaux. Le but de cette dernière est de pouvoir apporter aux clients, au-delà des spécificités des produits commercialisés, un appui technique lié aux conditions locales des superficies à fertiliser et d’offrir un conseil personnalisé et individuel.

Céréales

Lancé en 2012 avec comme objectif la durabilité économique de nos clients, le Wal.Agri.Next est un outil d’aide à la décision à destination de nos clients pour la vente de leurs productions. Par simple introduction de ses coûts, l’agriculteur peut, en fonction de ses objectifs, suivre l’évolution du marché et décider de vendre au meilleur moment.

Afin de valoriser au mieux les productions des agriculteurs, des contrats présentant la même optique de durabilité ont été proposés aux agriculteurs. Premièrement, des contrats spécifiques à la production de biomasse durable à partir de maïs ont pour but de faire le lien entre les producteurs, le groupe Wal.Agri et l’usine de transformation de la biomasse en bio-carburant : Alco Bio Fuel. Deuxièmement, les contrats liés au stockage à court terme ont été mis sur le marché pour les producteurs ayant une capacité de stockage temporaire. Ces contrats assurent un prix minimum garanti aux producteurs tout en leur permettant de profiter des hausses des marchés.

 

Nutrition animale

Via le développement d’outils tels qu’une farde spécifique ‘aliments’ ou des fiches bonnes pratiques, le service nutrition animale a orienté sa démarche ADER vers la formation des agents technico-commerciaux aliments (TCA). De plus, ce service continue activement à conscientiser les éleveurs de l’importance des minéraux de tarissement en vue de limiter les maladies pouvant être liées aux vêlages et, donc, de limiter l’utilisation d’antibiotiques.

Service Logistique – Dépôts-Technique

Priorité pour l’ensemble des filiales du Groupe, l’assainissement des abords des dépôts est une démarche à long terme qui a pour but d’offrir une meilleure image de nos sites et par conséquent un meilleur accueil de nos clients. Une stratégie de tri sélectif des déchets est mise en place pour assurer une gestion durable de ces « encombrants ». Un autre objectif important d’un point de vue économique et environnemental est l’optimalisation de la gestion énergétique de nos dépôts. Ceci passe entre autre par une meilleure gestion de la ventilation des céréales. Pour ce faire, les services dépôts, technique et qualité ont développé un outil sous forme d’un tableur dont le but est de conscientiser les responsables de dépôt à une gestion optimale de la ventilation.

01 oct.2014
Foire agricole de Battice

Comme chaque année, la société Lottin participait ces 6 et 7 septembre à la foire agricole de Battice. Cette manifestation se tient toujours le premier weekend de septembre et rassemble tous les acteurs du secteur agricole de la région herbagère liégeoise. Avec plus de 25.000 visiteurs, on peut dire que cet événement est un réel succès. Le thème de l’édition 2014 était ‘Le lait, c’est vachement bon’ ! Le choix du lait était plus que jamais d’actualité dans cette région où la production laitière est la principale orientation des exploitations.

La foire de Battice est assez différente de celle de Libramont par le fait que les visiteurs sont principalement des acteurs du secteur agricole. Le champ de foire est donc plus axé sur les techniques et produits à destination de l’agriculture que sur les aspects touristiques. Les journées sont animées par de nombreuses séries de concours dont certaines sponsorisées par la société Lottin bien ancrée dans cette région spécifique.

Pour Lottin, cet événement est réellement l’occasion d’accueillir ses clients, de les remercier de leur confiance tout en faisant le point sur la saison écoulée, le tout dans une ambiance très conviviale. De plus, cette année, le stand de Lottin a été remis au goût du jour et a permis à la filiale du Groupe Wal.Agri de recevoir ses clients de manière confortable.

Cette édition 2014 représente également la première participation de Joël Herens en tant que nouvel agent technico-commercial Lottin. Par ailleurs, pour le nouveau responsable des ventes, Ricardo Pacico, se fut un moment privilégié pour rencontrer bon nombre de clients.

Nous remercions tout particulièrement l’ensemble du personnel local – Pierre, Joël, Denis, Eric, Jean et Ricardo- pour leur participation enthousiaste lors de la Foire Agricole de Battice et leur collaboration tout au long de l’année.

30 juil.2014
Inauguration à Frasnes-Lez-Anvaing

 

Ce vendredi 15 juillet dernier, les Ets. Lebrun ont accueilli leurs clients de la région de Frasnes au sein des nouvelles installations de leur dépôt. Ce fut une réelle satisfaction pour la société de pouvoir y recevoir les agriculteurs ayant répondu en masse à l’invitation !

La société Lebrun est active dans cette région depuis la reprise des Ets. Dujardin en 1975. C’est en 1985 que les plus anciens bâtiments du dépôt de Frasnes avaient été construits. À l’époque, ces travaux comprenaient 1 silo à céréales et un hangar pour le stockage d’engrais, aliments et produits de protection des plantes.  Ces infrastructures avaient été pensées de façon moderne et durable afin de s’adapter aux changements liés au développement du vrac dans le commerce d’engrais et de céréales. Grâce à celles-ci, les clients ont toujours pu apprécier la rapidité de la réception des céréales en période de moisson.

Au fil des années, les affaires se sont développées ; les clients sont de plus en plus nombreux, les rendements augmentent d’année en année et les volumes de céréales réceptionnés ont fortement évolués au point que nous devons, en moisson, prendre des dispositions pour évacuer les escourgeons et une partie des froments vers Escaut Silo, site portuaire, à Tournai. Ceci engendre diverses conséquences dont un double transport d’une partie du tonnage. Vu notre engagement en faveur d’une agriculture durable, une augmentation de la capacité de stockage sur le dépôt de Frasnes se justifiait pleinement. Ce site dispose d’une excellente situation géographique car il se situe au carrefour des voies rapides ce qui facilite les livraisons vers nos clients en aval qui sont situés à Bruxelles, Gand, Courtrai ou Roulers.

L’investissement 2014 comprend un nouvel hangar de 51 mètres sur 24 qui permettra, d’une part, d’augmenter la capacité de stockage du dépôt de 2.400 tonnes et, d’autre part, d’éviter des doubles transports sur ce tonnage. En ce qui concerne les équipements de ventilation, cette dernière sera optimalisée grâce à des tunnels se trouvant sous la dalle ce qui permet une conservation des froments sur une longue durée.

Au travers ces installations, nous visions également certains avantages pour les clients :

  • La vitesse de réception sera améliorée grâce à un troisième lieu de déchargement.
  • En période de moisson, il y aura globalement moins de camions dans la cour car nous devrons transférer moins de blés.
  • La construction de 4 petites loges au sein du nouveau bâtiment permettra d’augmenter la capacité de stockage des aliments en vrac et le nombre de formules d’engrais disponibles que ce soit des engrais poudre (Kalciphos) ou des bulk.

En outre, cet hiver, nous avons augmenté les capacités de stockage pour les solutions azotées ce qui nous permettra de mettre à disposition de nos clients le Sulfazote, la première solution azotée enrichie en soufre !

Nous remercions l’ensemble de nos clients pour la confiance accordée ainsi que tous les collaborateurs Lebrun ayant participé de près ou de loin au bon déroulement des travaux et à l’organisation de l’inauguration qui s’est clôturée sur une note très positive !

18 juil.2014
Brichart : Inauguration Mettet 25/06

 

Ce mercredi 25 juin dernier, les Ets. Brichart SA étaient particulièrement heureux de pouvoir accueillir leurs clients ayant répondu nombreux à l’occasion de l’inauguration officielle de leur nouveau bâtiment de stockage à Mettet.  En effet, pas loin de 450 personnes étaient présentes lors de cet événement qui s’est déroulé dans la bonne humeur et en toute convivialité.

La satisfaction de la société Brichart se fait ressentir dans le fait que, depuis de nombreuses années, nos clients nous font confiance en achetant nos produits pour leurs cultures et leurs élevages et aussi, en nous livrant leurs récoltes de céréales et de colza.  C’est ainsi que, chaque année, à Mettet, nous stockons plus de 20.000 t de céréales et commercialisons 8.000 t d’engrais, des produits de protection des plantes, des aliments pour le bétail et des semences.

Cette importante activité est le reflet des contacts professionnels et des bonnes relations que notre personnel entretient avec la clientèle locale.  Nous nous efforçons de répondre à leurs attentes en menant une politique innovante et attentive aux évolutions du marché, aux évolutions de notre métier  et aux évolutions des attentes de notre société.

Chaque année, nous investissons pour améliorer l’efficacité de l’activité de notre réseau de dépôts, leur vitesse de travail, leurs performances, leur sécurité, leur confort, … Ce réseau comporte actuellement une cinquantaine de site pour lesquels nous devons faire des choix, planifier notre travail, définir des priorités. En 2014, nous sommes arrivés au tour de la « UNE » à Mettet (bâtiment central du dépôt) dont personne ne doutait de la nécessité d’une modernisation.

Pour atteindre nos objectifs d’innovation et de modernisation, différents projets ont été étudiés et nous avons arrêté notre choix sur un compromis de stockage en hauteur qui permet d’utiliser au maximum la surface et les boxes pour rester sur des hauteurs de bâtiments limitées. Ce projet se concrétise en un bâtiment béton comprenant une surface de plus de 2.000 m² et présentant un aspect extérieur similaire aux bâtiments existants. Ce dernier comprend 5 cases et offre une capacité totale de 12.500 t.

En ce qui concerne les nouveaux équipements, on retrouve une nouvelle  fosse de réception, un nettoyeur et du matériel de manutention sous aspiration permettant une vitesse de réception pouvant aller jusqu'à 400 t /h nominal en période de pointe.

Nous remercions l’ensemble de notre clientèle qui par sa participation nous témoigne à nouveau sa confiance dans notre société. Nous leur souhaitons une bonne moisson.

14 avr.2014
Lebrun : Partenaire de référence pour ses clients !

 

Ces 29 et 30 mars 2014, la Ferme Fosselard de Givry ouvrait ses portes afin d’inaugurer leur nouvelle installation laitière. La société Lebrun SA avait l’immense plaisir de soutenir cet événement en étant un des partenaires professionnels privilégiés de la famille Fosselard.

Lors de ce weekend, ce sont plus de 1500 personnes qui se sont rendues à Givry pour visiter la nouvelle exploitation. Parmi celles-ci, nous pouvons compter la présence d’un grand nombre d'agriculteurs curieux de découvrir une étable moderne aux technologies innovantes. Les autres visiteurs étaient quant à eux des particuliers, une aubaine pour la famille Fosselard qui a pu ouvrir les portes de son magasin de produits laitiers et présenter l’accueil à la ferme pédagogique.

Tout au long du weekend, la société Lebrun avait installé quelques visuels et créé un petit stand à l’intérieur de l’étable. Nos technico-commerciaux aliments étaient évidemment présents sur celui-ci afin de répondre aux questions des visiteurs professionnels ou non.

En 2013, la famille Fosselard a pris la décision de moderniser son exploitation existante via la construction d’une nouvelle étable pour la production laitière. Cette dernière est équipée d’un robot de traite avec barrière de tri pour le pâturage. Elle possède une coupole vitrée représentant une source de lumière intéressante. On y retrouve un caillebotis intégral pour les génisses dès l’âge de 6 mois. Les logettes flexibles sont équipées de matelas et le système de cornadis installé est unique en Belgique !

La ferme est également spécialisée dans la transformation des produits laitiers et a décidé, en 2013, de créer une ferme pédagogique ouverte aux particuliers, écoles et institutions. Pour cela, un bâtiment annexe a été construit sur le pignon de la nouvelle étable. Celui-ci comprend la laiterie, le local de transformation, le magasin et la salle pour l’accueil à la ferme. 

La société Lebrun est très fière de pouvoir accompagner et soutenir la famille Fosselard tout au long de leurs démarches en les conseillant au quotidien pour atteindre un niveau de performance optimal ! Pour ce faire, nous disposons, d’un assortiment d’aliments spécialement conçus pour les exploitations équipées d’un robot de traite.

Nous souhaitons beaucoup de succès à Sébastien et son épouse au sein de leur nouvelle installation.

27 févr.2014
Horaire d'été 2014 - Dépôts Brichart

Chers clients,

Les heures d'ouverture de nos dépôts s'adaptent toujours au fil des saisons afin de vous offrir le meilleur service.

L'horaire d'été sera d'application dès le lundi 3 mars 2014.

Cliquez sur ce lien pour le découvrir : Horaire d'été - Dépôts Brichart

Nous vous remercions de votre confiance.

20 janv.2014
Un projet innovant pour Wal.Agri : VALAXSON

 

Ce vendredi 15 janvier, le pôle de compétitivité WagrALIM présentait à la presse une conclusion très positive de ses actions traduite par un impact concret sur les entreprises innovantes dans le secteur agro-alimentaire en Wallonie. Parmi ces entreprises figure Wal.Agri qui dressait le bilan du projet Valaxson suivi par notre responsable R&D : Olivier Roiseux.

WagrALIM, qu'est-ce que c'est ?

Ce pôle de compétitivité regroupe les industries des secteurs alimentaires et agro-industrie mais également de nombreux acteurs de la recherche et de la formation. L’agro-industrie dans le Sud du pays représente 21.000 emplois, dont 10.000 dans l’industrie. Le principe des pôles de compétitivité est connu : rassembler autour d’un projet des entreprises de toutes tailles et des centres de recherche universitaires de tous les réseaux avec le soutien des pouvoirs publics. Au total, 33 projets ont été initiés dont une vingtaine sont terminées.

Vive le son !

VALAXSON réunit trois entreprises dont le Groupe Wal.Agri et deux centres de recherche.
Chez Wal.Agri, c’est notre responsable Recherche et Développement, Olivier Roiseux, qui est en charge du projet. L’extrait de son de blé peut avoir des applications en alimentation humaine comme ingrédient alimentaire clean-label ou comme complément alimentaire, en cosmétique ou encore en alimentation animale. Le projet VALAXSON a permis de mettre au point la production de cet extrait jusqu’à l’échelle industrielle et de mettre en évidence son pouvoir antioxydant et, plus précisément, « vaso-relaxant » qui peut réduire l’hypertension, facteur de risques cardiovasculaires.

Le projet VALAXSON a débuté en septembre 2009 et s’est terminée en juin 2013. Depuis lors, les partenaires industriels poursuivent les expérimentations devant permettre de commercialiser l’extrait développé dans les prochaines années.

La conférence de presse présentant ces différents projets a permis à Wal.Agri de se retrouver dans les médias :

En télé ...

- Sur RTC Liège

- Sur Canal Z

En radio ...

- Sur Matin première : Interview de Olivier Roiseux

Quelques articles ...

- Rtbf Info

- CCI MAG

06 janv.2014
Agr'Eau ? Des réponses à vos questions !

Puis-je épandre mes engrais de ferme à proximité d’un étang ? Ma citerne de mazout doit-elle être à double paroi ? Qui peut entrer dans mon local phyto ? A partir de quand la couverture de sol peut-elle être détruite ? Puis-je épandre après avoir récolté mon maïs ?

Qui n’a jamais été confronté à ce genre de questions auxquelles il n’est pas toujours aisé de répondre ! D’autant plus lorsqu’elles dépendent de plusieurs législations…

Soutenu par le Service Public de Wallonie, Agr’Eau, c’est une vingtaine d’organismes de vulgarisation qui sont aux côtés des agriculteurs wallons depuis de nombreuses années afin de faire évoluer l’agriculture vers une agriculture durable et responsable tout en protégeant nos ressources en eau. Ces dernières années, le Gouvernement wallon a dû transposer de nombreuses directives européennes concernant la qualité de l’eau et la préservation de cette ressource naturelle. Extension des zones vulnérables pour le nitrate, établissement d’un programme de réduction des pesticides, mise en place de clôtures le long des cours d’eau : de nombreuses mesures ont été mises en place afin de mieux protéger l’or wallon et, au final, garantir la santé de la population.

Pour les agriculteurs, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver en matière de réglementation ! Pour répondre à cette demande, Agr’Eau regroupe, dans un langage compréhensible de tous, les différentes législations relatives à la protection de nos ressources en eau, mais aussi les différentes aides offertes par les pouvoirs publics, et les propose aux agriculteurs sous une forme la plus pratique et la plus conviviale possible. Et ce, sous un angle résolument novateur!

Concrètement, Agr’Eau c’est un site internet, un site mobile mais surtout une application à télécharger directement sur smartphone pour un accès illimité.

Pratiquement, les différentes réglementations agricoles et environnementales ayant trait à la protection de l’eau ont été rassemblées en huit thèmes  (Epandage, Phytos, CIPAN, Erosion, Stockage, Bords d’eau, Fertilisation et Liaison au sol), afin de permettre à l‘agriculteur de trouver la réponse à ses questions en… maximum 4 clics !  

Pour plus d'infos : www.agreau.be

19 déc.2013
Palmer : Variété Leader pour le Biogaz

L’Allemagne avec plus de 650.00 hectares de maïs cultivés pour la production de biogaz est le pays de l’UE qui a la plus grande expérience avec les variétés de maïs conseillés pour cette spéculation. A ce titre, la variété PALMER (Limagrain) fait office de référence auprès des producteurs.

Comparée aux variétés phares cultivées en Belgique, Palmer a une productivité supérieure  et surtout une meilleure résistance à la verse (cfr. extrait du catalogue allemand).

Une expérience avec Palmer en 2012 dans la région de Hannut a permis de conforter sa position de leader pour les maïs à finalité biogaz.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter votre agent commercial !

Extrait catalogue allemand :

Liens ( Palmer : page 2 ) :

Extrait du catalogue allemand

1) Colonne jaune = sensibilité à la verse ; 2 = meilleur score

2) Colonne verte = productivité ; 9 = maximum

source : http://www.bundessortenamt.de/internet30/index.php?id=3

14 oct.2013
Belle réussite pour la JDE de ce 6 octobre !

Le dimanche 6 octobre a eu lieu l’édition 2013 de la Journée Découverte Entreprises. Cet événement se déroule en Flandre et en Wallonie et offre la possibilité au grand public de se rendre dans les nombreuses entreprises participantes qui ouvrent leurs portes ce jour-là.

Chaque année un thème est mis en évidence. En 2013, celui-ci était : le secteur agro-alimentaire à l’honneur ! En tant que maillon le plus proche des agriculteurs, pilier en amont de l’agro-alimentaire,  nous souhaitions défendre notre secteur d’activité et les différents métiers du Groupe Wal.Agri. Ce thème est une des raisons de notre choix de participation à la JDE. Cependant, celle-ci s’inscrit également dans le cadre de la démarche ADER. En effet, un des axes du projet est ‘la communication’, envers nos clients mais également envers le grand public qui n’a pas toujours une image correcte de la Vraie Agriculture. Afin d’atteindre cet objectif, nous avons pensé que cette journée pourrait être une opportunité de toucher un public plus large que nous n’avons pas l’habitude de rencontrer.

De plus, il est bon de rappeler à nos collaborateurs les projets en cours d’avancement au sein du Groupe Wal.Agri, la manière avec laquelle les différentes familles de produits évoluent, … De nombreuses motivations nous ont donc poussé à organiser cette journée portes ouvertes.

Celle-ci a eu lieu à Sombreffe au siège du Groupe Wal.Agri. Concrètement, nous avons divisé nos présentations en 4 grandes parties :

1.      Présentation du secteur agricole : présence de matériel agricole, d’animaux de la ferme, collaboration avec le Conseil Filière ‘Grandes Cultures’ de Gembloux qui présentait diverses maquettes expliquant l’ensemble de cette filière, chiffres clés et importance du secteur, …

2.      Présentation du Groupe Wal.Agri : structure du Groupe, activités, valeurs, réseau d’infrastructures, … en présence de la Direction.

3.      Présentation des différents produits : Semences – Engrais – Produits de protection des plantes – Céréales - Aliments. Chaque Product Manager était présent pour expliquer son métier et les évolutions au sein des différentes familles de produits en termes de durabilité.

4.      Présence d’agriculteurs producteurs de produits fermiers : pommes de terre et frites, légumes et fleurs, produits laitiers.

Nous avions également un espace plus privé dédié à l’emploi. Plusieurs offres étaient disponibles et toutes les personnes intéressées par un stage, un job étudiant ou un emploi étaient évidemment les bienvenues.

Une campagne de communication assez large nous a permis d’attirer de nombreux visiteurs : campagne d’affichage, événement Facebook, envoi d’invitations, articles de presse, site internet, … Au total, c’est environ 600 personnes qui ont franchi notre porte afin de découvrir le Groupe Wal.Agri ce jour-là.

La journée s’est déroulée de façon optimale et le nombre de visiteurs présents a dépassé de loin nos espérances ! Nombreux de nos collaborateurs étaient également de la partie et ils ont pu constater que les divers projets du groupe Wal.Agri continuent d’évoluer au fil du temps. Les agriculteurs présents étaient également très satisfaits du nombre de participants et ont pu promouvoir leurs produits comme ils le souhaitaient.

Bref, cet événement fut une très belle expérience et une occasion unique d’avoir su présenter notre métier à un public large, varié et intéressé !

18 sept.2013
Journée Découverte Entreprises - Wal.Agri - 6 octobre 2013

 

Invitation à tous !

Pour son édition 2013, l’organisation Journée Découverte Entreprises a décidé de mettre le secteur agro-alimentaire à l’honneur !

C’est une des raisons pour laquelle le Groupe Wal.Agri a souhaité s’y inscrire afin de valoriser les activités du secteur agricole, maillon en amont de la filière agro-alimentaire.

Au travers de la mise en place de cette journée portes ouvertes ,  nous souhaitons montrer au grand public la manière avec laquelle nos clients, agriculteurs, travaillent mais également les nombreuses évolutions et techniques mises en place pour tenir compte des critères de la durabilité : sociétaux, économiques et écologiques.

De plus, si nous ouvrons nos portes, c’est bien entendu pour présenter notre Groupe et ses différentes entreprises aux métiers variés. Nos différentes familles de produits (semences, engrais, produits de protection des plantes, céréales, aliments pour le bétail) seront mises à l’honneur. Nos experts internes vous présenteront la nécessité de conseiller et de fournir des produits de qualité aux agriculteurs.

Depuis peu, Wal.Agri s’est investi dans une démarche d’Agriculture Durable et Eco-Responsable qui est intégrée au sein de nos activités et de nos produits. Nous vous exposerons notre manière de concevoir la durabilité et comment nous pouvons accompagner nos clients dans cette voie.

 Pour le côté pratique …

 La visite se fera sous forme d’un parcours guidé et didactique qui exposera l’ensemble des points mentionnés ci-dessus. A la fin de celui-ci, chacun aura l’occasion de faire connaissance avec certains agriculteurs producteurs de produits du terroir ainsi que de partager un verre en compagnie de nos collaborateurs.

 Quelques plus :

 -          Espace réservé aux Jobs et aux possibilités de carrière chez Wal.Agri

 -          Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite

 -          Présence d’animaux – animation pour les enfants

 -          Un ticket boisson vous sera offert à l’entrée

 En espérant vous voir nombreux ce jour-là !

Si vous êtes sur Facebook, rejoignez notre page consacrée à l'événement : https://www.facebook.com/events/149392905271248/

Voir l'affiche de notre JDE !

02 août2013
Foire de Libramont 2013

 

 

Du 26 au 29 juillet s’’est déroulé la foire de Libramont 2013.

Comme chaque année, la société Brichart y possédait un stand. Sur celui-ci, nous avons eu l’occasion de rencontrer une grande partie de nos clients, collaborateurs, fournisseurs et amis. Les agents commerciaux et nombreux de nos responsables ont donc pu échanger leurs expériences avec leur clientèle.

Cet événement est, pour nous, une occasion unique de recevoir nos clients et de les remercier pour leur confiance et leur fidélité autour d’un bon verre de Gauloise.

Cette année, le thème du stand était : La Durabilité en Agriculture.

Ce thème est bien évidemment une continuité de notre démarche ADER : Agriculture Durable et Eco-Responsable.

Afin de présenter ce projet d’une manière ludique et distrayante, nous avons élaboré un Quizz en 12 questions. Celles-ci étaient axées sur les différents aspects de la durabilité. L’ensemble des personnes ayant obtenus le score maximum ont alors été inscrites pour participer au tirage au sort !

Le Top 3 :

 1 : Mademoiselle Camille Semaille

 2 : Monsieur Pascal Maréchal

 3 : Monsieur De Mey Michel

Ces trois personnes ont eu la chance de recevoir un abonnement Wal.Agri.Next d’un an !

Si vous faites partie des participants ou simplement si vous êtes venus nous rendre visite, nous vous disons Merci et à l’année prochaine !

Voir les photos de la Foire de Libramont 2013 ...

 

22 juil.2013
Inauguration - Dépôt de Baileux

Ce vendredi 19 juillet 2013, la société BRICHART a eu le grand plaisir d’inaugurer les nouvelles installations de son dépôt de Baileux. Cet événement s’est déroulé vendredi dans la soirée autour d’un verre de l’amitié et d’une petite restauration. Lors de cet agréable moment, nous avons accueilli plus de 450 personnes représentées par nos clients, belges et français, accompagnés de leur famille ainsi que par les membres de notre personnel concernés par le projet.

Lors du discours de bienvenue, nos clients ont pu entendre, leur agent commercial, Bernard Becue ainsi que Michel Baudoin, chef des vents pour la zone Sud de BRICHART. Tous deux ont souligné l’importance de la confiance et de la fidélité de nos clients et ont également expliqué le pourquoi des nouveaux investissements. Ensuite, nous avons également eu l’honneur d’entendre Monsieur Daniel Coulonval, président actuel de la Fédération Wallonne de l’Agriculture, qui a marqué toute l’importance d’acteur tel que la société BRICHART au sein du secteur agricole. Selon lui, il est primordial qu’une société telle que la nôtre croie en l’avenir de l’agriculture et mette tout en place afin d’accompagner les agriculteurs de la manière la plus optimale.

Chaque année, BRICHART modernise et investit au sein de ses dépôts et ce dans le but de répondre toujours mieux aux besoins de nos clients en termes de rapidité, disponibilité et proximité.

Depuis 2008, nous pouvons affirmer que l’ensemble du dépôt de Baileux a été métamorphosé. En effet, c’est cette année-là qu’un nouveau bâtiment de type Frisomat fût construit. Celui-ci contient un bureau et des installations sanitaires confortables pour notre personnel mais également un local phyto répondant aux normes les plus strictes ainsi qu’un local pour le stockage des sacs.

Ensuite, à partir de 2012, nous nous sommes attelés afin d’accroître les capacités de stockage du dépôt qui sont passées de 500T à 3000T.. Une prolongation du bâtiment existant ainsi qu’un nouveau hall de stockage sont maintenant disponibles pour accueillir des engrais et des céréales.

D’une part, ces évolutions nous permettent désormais  de stocker à l’avance des engrais afin de faire face à l’activité printanière de plus en plus rapide et pointue. D’autre part, grâce aux capacités de stockage supplémentaire pour les céréales, nous pouvons les conserver dans de meilleures conditions, assurer le stockage pour la transformation locale de celles-ci mais également devenir moins dépendant du transport, généralement surchargé durant la période de la moisson.

La société BRICHART tient particulièrement à remercier l’ensemble des acteurs grâce à qui cette inauguration fût une réelle réussite : les autorités communales, les entreprises ayant participé au projet, nos clients pour leur fidélité et leur confiance ainsi que l’ensemble de nos collaborateurs impliqués par les évolutions sur le dépôt de Baileux.

Les photos sont en ligne ...

09 juil.2013
Livret Agriculture Durable et Eco-Responsable

 

Dans le cadre de la plateforme ADER, le Groupe Wal.Agri a réalisé un livret reprenant les perceptions de la société quant à l'agriculture moderne.

En effet, nous constatons que l'image qu'a le citoyen moyen des activités agricoles est souvent fortement éloignée de la Vraie Agriculture.

Dans ce livret, nous confrontons ces constats sociaux, économiques et écologiques avec la réalité du terrain et mettons en évidence l'ensemble des bonnes pratiques adoptées, à l'heure actuelle, par les agriculteurs.

Lire le livret ...

18 juin2013
Plateforme ADER : La Durabilité en Agriculture


La Plateforme ADER : une concrétisation ambitieuse !

La mise en place de la plateforme ‘Durabilité en Agriculture’ est une suite logique de notre démarche ADER. En effet, le secteur agricole répond, en grande partie, aux exigences et attentes de la société mais le citoyen ne le sait pas. D’autre part, le secteur agricole étant une cible régulière de certains simplificateurs opportunistes, l’image négative que le citoyen en perçoit, l’agriculteur la subit continuellement.

Ce que nous avons voulu faire c’est réunir l’ensemble des acteurs de la filière sur une même plateforme, autour d’une même thématique pour défendre le secteur et sa façon de travailler. Cet évènement unique regroupe les différents services de Wal.Agri (produits de protection des plantes, aliments, semences, céréales et engrais) ainsi que les fournisseurs et officiels  développant des projets en matière de durabilité. L’évolution des techniques de production, des techniques d’applications des intrants et de l’analyse pluriannuelle et multifactorielle des exploitations font évoluer constamment les bonnes pratiques agricoles déjà bien adoptées par les agriculteurs au sein des exploitations agricoles wallonnes.

Le premier objectif est de montrer à nos clients agriculteurs qu’ils travaillent bien et que les acteurs de la filière mettent en place des projets qui leur permettent de le faire aujourd’hui et d’encore mieux travailler demain. Le second objectif est de montrer, via la presse et le réseau officiel, que le secteur travaille bien, qu’il est soucieux des attentes du citoyen, de son impact sur l’environnement, de sa rentabilité et que les choix et les actions qu’il fait sont réfléchis et pertinents. Dans chacun des stands, les intervenants auront la possibilité de présenter leurs projets en termes de durabilité et pourront montrer en quoi ceux-ci répondent aux critères de durabilité tant d’un point de vue économique, écologique que sociétal.

Voir les photos de l'événement ...

Déroulement de la plateforme et conclusion

La Plateforme ADER s’est déroulée du 13 au 18 juin à Courcelles. Le 13 juin, dans la matinée, nous avons eu le plaisir d’inaugurer la plateforme en présence de plus de 150 Officiels en provenance du monde universitaire, des politiques, des centres de recherche mais également des fournisseurs et certains de nos collaborateurs. Les origines variées de nos invités ont fait de cette inauguration un moment d’échange  unique entre les différents maillons du secteur agricole.

Les visites agriculteurs

Après avoir rempli pleinement nos objectifs quant à l’inauguration, nous avons reçu nos clients agriculteurs. Chaque jour, des clients provenant de régions différentes étaient invités à venir découvrir les démarches du Groupe Wal.Agri en terme de durabilité, et ce, au niveau de nos activités céréalières, de la nutrition animale, de la multiplication, de la nutrition et de la protection des plantes. Les visites étaient organisées par groupes guidés ce qui a permis à chacun de visiter l’ensemble des stands présents sur la plateforme et d’échanger entre eux leurs connaissances et techniques.

De plus chaque agriculteur a pu  découvrir les projets de durabilité de certains de nos fournisseurs de produits phytopharmaceutiques. Nous pouvons citer, en guise d’exemple, la société Belchim qui montrait toute l’importance de la présence des auxiliaires dans les cultures ou encore Syngenta qui avait une présentation axée uniquement sur la défense de la profession agricole. Au total, six firmes phytopharmaceutiques ont eu l’occasion d’exposer aux agriculteurs ce qu’ils réalisent concrètement afin de respecter les 3 piliers de la durabilité : PEOPLE, PROFIT, PLANET.

De nombreux acteurs du réseau officiels, 9 organismes au total, ont également pu présenter leurs différentes actions en termes de bonnes pratiques agricoles. Par exemple, le centre wallon de Recherches agronomiques démontrait l’intérêt  de l’utilisation d’un biofiltre. En parallèle, Nitrawal disposait d’une vitrine d’engrais verts grâce à laquelle ils ont pu présenter les différents CIPAN ainsi que leurs avantages et inconvénients. La présence de ces différents exposants fut une réelle réussite car chaque client invité avait l’opportunité de poser ses questions et de rencontrer directement des personnes pouvant leur apporter réponses et conseils.

Une fois de plus, les agriculteurs ont pu constater que la durabilité est bel et bien une notion à intégrer toujours d’avantage au sein des pratiques agricoles quotidiennes. La majorité des sujets présentés sont déjà bien adoptés au sein des exploitations agricoles mais il est important d’en faire le rappel et de démontrer à nos clients qu’ils peuvent être accompagnés et conseillés par de nombreux experts. En parallèle, chaque année, de nouvelles démarches sont entreprises par le réseau officiel et par nos fournisseurs, il est essentiel qu’ils puissent communiquer envers les exploitants qui profiteront également de ces projets et innovations au sein de leurs activités.

Le Groupe Wal.Agri a clôturé sa première plateforme de durabilité avec énormément de satisfaction. Ce fut une occasion exceptionnelle de défendre notre secteur d’activité, l’agriculture, de montrer au tout public que les agriculteurs travaillent déjà très bien et que l’ensemble de la filière met tout en place pour continuer à progresser en apportant sans cesse de nouvelles solutions. Les clients en sont ressortis convaincus et satisfaits chacun d’entre eux a pu améliorer ses compétences, acquérir de nouvelles connaissances ou encore trouver des réponses à certaines questions.

 

05 mars2013
La communication client, une priorité pour le Groupe Wal.Agri

Une campagne d’une quinzaine de réunions techniques à destination de nos clients a été réalisée lors de la saison de l’hiver, moment généralement plus calme au sein des exploitations agricoles. Les sociétés Brichart, Lebrun et Lottin ont chacune réalisé leurs propres sessions en adaptant au mieux le contenu au public ciblé.

La motivation de nos agents technico-commerciaux

De Dour à Dalhem en passant par la région de Perwez, les équipes commerciales ont mis tout en œuvre afin d’assurer la réussite de ces rencontres. L'appel aux intervenants, les sujets traités, les choix des dates et des lieux, les relances auprès de leurs clients, … tout était pensé pour que les réunions se déroulent de façon optimale.

Une introduction à laquelle tout le monde ADER

Nous avons profité de la plupart des réunions pour présenter la démarche d’Agriculture Durable et Eco-Responsable à nos clients. Pour ce faire, Ricardo Pacico exposait la même présentation que celle de la conférence de presse du 24 janvier dernier. Le contenu de celle-ci a été revu et adapté en fonction du public représenté, cette fois, par nos clients agriculteurs. La démarche suscite vivement l’intérêt de nos clients, bien conscients des enjeux environnementaux, économiques et sociétaux. Les agriculteurs souhaitent que les bonnes pratiques mises en place au sein de leurs exploitations soient mieux valorisées et reconnues par la société, d’où l’intérêt du projet ADER.

Nouveautés et conseils en matière de protection des plantes

Un des objectifs de ces rencontres est le conseil en matière de protection des plantes afin que nos clients cultivateurs puissent établir la meilleure stratégie pour la saison 2013 ! Les nouveautés en matière de lutte contre les maladies des céréales représentent la partie importante de cette intervention fortement inspirée par l’arrivée des SDHI, nouvelle gamme de fongicides aux effets plus que performants en lutte contre la septoriose. Ceux-ci promettent également des gains de rendements élevés. Selon les régions, du contenu supplémentaire relatif à d’autres cultures comme les betteraves, les chicorées, le maïs ou encore le colza venait compléter la présentation.

Un sol fertilisé = un sol productif !

Une présentation réservée aux engrais faisait également partie du programme. Que ce soit via l’intervention de collaborateurs internes ou via celle de nos fournisseurs, le message central reste identique : sans fertilisation raisonnée, le sol ne peut offrir une production optimale !

La volatilité, bien installée sur le marché des céréales …

La situation sur le marché des céréales est également un sujet inévitable lors des réunions d’hiver. En effet, nos clients sont désireux de recevoir un avis expert sur le sujet. Lors de ces rencontres, Olivier Henroz, notre ‘Monsieur Céréales’, expose de façon claire et compréhensible la situation des marchés balancée, depuis 2007, par un phénomène de volatilité récurrente. Le but n’est pas de conseiller un acte de vente mais bien d’offrir une batterie d’éléments permettant d’établir une stratégie de commercialisation. Importations et exportations sur le marché mondial, la situation du marché maïs grain, évolution des stocks mondiaux et européens, les derniers chiffres de l’USDA, les surfaces ensemencées, … sont des exemples de critères permettant de prendre de bonnes décisions. Afin d’être le plus efficace pour nos clients céréaliers, la présentation se clôture par un résumé des éléments haussiers et baissiers présents sur les marchés mondiaux.

… dans ce contexte, protéger sa rentabilité devient une nécessité !

Depuis quelques années, les différentes sociétés du Groupe propose le Wal.Agri.Web. Cet outil, disponible sur internet, permet à nos clients de prendre des positions tant sur les marchés physiques présents et à terme. De plus, nous avons constaté que nos clients naviguent souvent à l’aveugle sur les marchés, ils ne connaissent généralement pas leur prix de revient alors qu’il devient primordial, à l’heure actuelle, de se fixer un prix objectif! Simple, visuel, interactif, personnalisé et sécurisé, le Wal.Agri.Next est le premier outil d’aide à la décision pour la vente de ses productions disponible en Belgique. En bref, le Wal.Agri.Web et le Wal.Agri.Next sont deux outils permettant aux agriculteurs de ne plus subir le marché mais de devenir pleinement acteur de la commercialisation de leur production.

Les réunions techniques … Véritable lieu d’échanges

Après avoir écouté les différentes présentations, nos agriculteurs étaient chaleureusement conviés à partager une collation. Ce fut, dans tous les cas, un moment d’échanges et de rencontres entre agriculteurs, agents commerciaux, Product Managers et autres membres de l’équipe Wal.Agri. Nous tenons à remercier l’ensemble des collaborateurs impliqués, sans qui, ces réunions ne se seraient pas clôturées sur un tel succès !


01 févr.2013
Communiqué de presse Wal.Agri.Next

Gérer sa commercialisation comme sa production : à l’optimum !

Le temps où les marchés étaient relativement stables et prévisibles est définitivement révolu ! En supprimant, il y a quelques années, les protections qu’offrait le système des prix garantis, l’Europe a exposé les cultivateurs à une volatilité des cours en expansion constante. Cette tension s’amplifie toujours plus au fil des années et ce, notamment, à cause des problèmes climatiques de plus en plus fréquents et de l’arrivée de spéculateurs extérieurs sur les marchés des matières premières. L’énorme amplitude de la volatilité, jusqu’à 30% au cours d’une même année, a de plus en plus de conséquences radicales sur la situation des exploitations agricoles.

En bref, depuis 2007, la volatilité a pris le plein pouvoir sur les marchés. Il faut donc apprendre à vivre avec et à l’appréhender. Dans ce contexte d’instabilité, les collecteurs de céréales ne peuvent plus conseiller qu’une stratégie.

A l’heure où l’hiver cède sa place au printemps, les agriculteurs, les cultivateurs, se tiennent sur le qui-vive afin de pouvoir appliquer dès que nécessaire les traitements destinés à protéger leurs cultures. Chez Wal.Agri, le conseil que l’on donne est de prendre le même soin pour la protection de sa rentabilité. Acteur de premier plan dans le secteur de la collecte des céréales, le Groupe dont fait partie les sociétés Brichart et Lebrun vous propose le Wal.Agri.Web ainsi que le Wal.Agri.Next : 1er outil d’aide à la décision pour la vente de vos productions.

Wal.Agri.Web

Le Wal.Agri.Web est un outil proposé depuis quelques années et qui vous permet d’accéder à de l’information et de profiter d’offres sur le marché physique présent et à terme. Les différentes possibilités de vente permettent aux cultivateurs de sécuriser leurs prix et de fractionner leurs ventes afin de limiter les risques de pertes du revenu.

Le Wal.Agri.Next

Depuis 2012, les filiales de Wal.Agri conseillent le Wal.Agri.Next qui est le premier outil d’aide à la décision disponible en Belgique pour la vente des productions agricoles. Il permet de gérer, d’analyser et de suivre l’évolution de sa position commerciale sur les marchés afin d’exploiter au mieux les possibilités de valorisation de ses productions.

‘Du calcul de son prix de revient à la valorisation de son exploitation.’

Le point d’orgue est le suivant : apprendre à connaître ses coûts de production afin de déterminer un prix minimum en dessous duquel le producteur ne voudra pas vendre.

Le Wal.Agri.Next est avant tout un outil simple, visuel, interactif, personnalisé et sécurisé qui offre une connexion permanente aux marchés et des conseils en gestion des risques via un certain nombre d’indicateurs. Grâce aux mises à jour en temps réel, les agriculteurs peuvent analyser en quelques clics leur position commerciale. L’outil contient également un système d’alertes qui vous préviennent de certains mouvements ou échéances via le canal de communication le plus adapté à vos besoins. C’est aussi une plateforme qui vous permet de gagner un maximum de temps et ce grâce à son interactivité et à sa facilité d’utilisation.

Le Groupe Wal.Agri vous propose de recevoir plus d’informations sur ces outils en prenant contact avec votre agent Brichart ou Lebrun ou avec le responsable du Wal.Agri.Next : Kevin Deronne (0473/52.02.17).

Publications

Pour en savoir plus sur le Groupe Wal.Agri, ses filiales, ses activités ...

Consultez nos publications :

Affiche JDE

Brochure Wal.Agri.pdf

Livret Ader : Constats et réponses

Horaire d'été 2014 - Dépôts Brichart

 

Nos filiales


                 



Nos outils


Contact


Wal.Agri SA

Rue de la Basse-Sambre, 16
B-5140 Sombreffe
Tél: 071/82.82.82
Fax: 071/82.82.99

Contactez-nous